Accueil

                                                     Accueil

 

 

 Aimables paroissiens d’Athis-Mons,

Le pape Jean-Paul II a fait de ce dimanche celui de la miséricorde. Nous sortons d’une année où nous l’avons fortement célébrée. Et pourtant, nous le voyons bien, dans le monde d’aujourd’hui, elle est de plus en plus contestée. Chacun de nous peut penser à toutes les paroles et à tous les écrits qui sont comme des flèches empoisonnées : c’est toute une vie qui finit par être brisée.

Accuser l’autre et l’enfoncer, ce n’est pas chrétien. C’est ce que nous fait comprendre l’Évangile de ce 2ème dimanche de Pâques : nous y retrouvons Jésus ressuscité face à ses amis qui l’avaient abandonné ; Pierre l’avait même renié ; devant une simple domestique, il avait affirmé qu’il ne le connaissait pas. Mais Jésus n’a pas cherché à leur faire des reproches. Bien au contraire, il les rejoint pour leur donner la paix : c’est la paix de la résurrection, la paix de la miséricorde qui pardonne, la paix qui touche le cœur et envahit toute leur existence. Il a pour eux un regard vraiment miséricordieux. Tout au long des Évangiles, nous le voyons relever ceux et celles qui étaient tombés. Il vient les libérer de ce mal dans lequel ils étaient plongés.

Ces hommes qui avaient abandonné leur Maître reçoivent une mission : ils sont envoyés par celui-là même qu’ils ont trahi. Il aurait pu se dire qu’il ne pouvait pas compter sur eux, qu’ils ne sont pas fiables. Or voilà que, malgré leur trahison, il leur redit toute sa confiance. Il va même jusqu’à leur conférer  le ministère du pardon. Tout au long des siècles, nous voyons bien que les grands témoins de la foi ont été des pécheurs pardonnés.
La vraie miséricorde ne connait pas de méfiance. Elle espère contre toute espérance. Les apôtres ont répondu à l’appel de Jésus. Ils se sont mis à annoncer la bonne nouvelle de l’Évangile. Leur message a été transmis de génération en génération. Il nous appartient de l’accueillir et de le faire rayonner dans le monde d’aujourd’hui. C’est vraiment la miséricorde pour tous, y compris pour ceux qui ne font pas partie de son peuple. C’est important pour notre monde d’aujourd’hui. Le pape François ne cesse d’évoquer ceux et celles qui sont aux périphéries.

Nous demandons au Seigneur qu’il nous rende accueillants à ce don qu’il nous fait ; qu’il fasse de nous des vrais témoins de la miséricorde offerte à tous, même à ceux qui ont commis le pire. La foi que nous sommes invités à proclamer est source de paix, de joie et d’amour. Le nom de Dieu est miséricorde. Qu’il soit toujours avec nous pour annoncer au monde qu’un pardon est toujours possible.

Je vous propose de vivre intensément ce temps de Pâques par la participation active à l’Eucharistie et l’écoute de la parole du Ressuscité en qui nous avons confiance.

Père Sylvain TEMBWE MIANA

Curé d’Athis-Mons

07 69 94 72 20

 

 

Kermesse : 11 juin 2017 : nous avons besoin des lots de tombola ainsi que des  produits pour les stands de la brocante et des pots en terre vide pour les différents jeux !

 

Kermesse : jour de joie, de fête et de convivialité, sous le soleil ; nous nous rassemblons sous la protection de la vierge Marie avant les vacances.

 

A l’occasion un repas champêtre nous sera proposé juste après la messe qui sera célébrée devant le sanctuaire dédié à notre Dame de Lourdes !